Hypnose et phobies : l’efficacité des hypnothérapeutes face aux phobies

hypnose et phobies

Les phobies se définissent comme une peur irrationnelle d’une chose ou situation.

L’hypnose peut aider à « reprogrammer » l’esprit du patient et lui permettre de se débarrasser des phobies.

Qu’est-ce que l’état d’hypnothérapie? 

L’hypnothérapie utilise l’état d’hypnose pour accompagner de divers troubles. L’hypnose est un état de « rêverie » qui nous arrive de manière naturelle au quotidien. Lors d’une séance d’hypnothérapie, le thérapeute guide donc son patient vers cet état à la fois concentré et relaxé. Le subconscient est très actif et l’activité consciente du cerveau est minimisée.

Dans ces conditions, l’individu est particulièrement ouvert aux suggestions du thérapeute. Le subconscient est beaucoup plus réceptif et ouvert aux idées proposées. Ainsi, le thérapeute peut avoir une influence directe et efficace sur les schémas de pensées, les ressentis et les actions des individus. Le thérapeute aide le patient à se débarrasser de comportements nocifs, et les remplacer par des attitudes positives. L’hypnose est une thérapie qui se dirige vers le futur et l’acquisition du bien-être chez les patients et cherche à atteindre des objectifs concrets pour améliorer la vie de la personne.  

Les phobies se divisent souvent entre deux catégories : les phobies spécifiques et la phobie sociale.

La phobie spécifique va être liée à des activités ou des choses précises.
Cela peut être la peur de voler, des araignées, des aiguilles ou des endroits fermés sont des exemples communs.

La phobie sociale, par contre, se caractérise par de l’anxiété et du manque de confort dans les situations sociales : les personnes souffrant de cette phobie ont une peur extrême de se faire observer ou juger par les autres, et ne parviennent pas à la surmonter ou l’ignorer. 

L’hypnose pour vaincre ses phobies : quels avantages ?

L’état d’hypnose place la partie consciente de l’esprit dans une relaxation profonde, permettant d’accéder au subconscient de l’individu. Celui-ci est plus ouvert aux suggestions et, par conséquent, des changements peuvent être créés de manière bien plus rapide que par l’utilisation de techniques conscientes.

Dans le cas des phobies, l’hypnothérapie permet de « reprogrammer » l’esprit du patient, afin de changer les réactions de son esprit à l’objet qui déclenche habituellement la peur. Par un processus de désensibilisation, l’hypnothérapeute guide son patient vers des réactions plus neutres face à l’objet de la peur, en le faisant y penser de manière plus objective.


Lire l’intégralité de l’article / therapeutes.com